Notre projet en détail

N'hésitez pas à nous donner votre avis en nous envoyant un message ici !

PROJET : TREMPLIN URGENT

image de projet

L'objectif du projet est de donner une issue favorable d’urgence, aux enfants de la rue du 2ème arrondissement de Bangui pour les sortir de la situation cauchemardesque et misérable, qu’ils vivent en ce moment à cause de cette crise militaro-politique.


Pour être en cohérence avec les besoins des habitants, nous avons mis en place des objectifs spécifiques : 
 - Offrir une aide impérative, efficace aux jeunes défavorisés de Bangui, en les nourrissant, en les soignants pour les sortir de la famine et pour éviter qu’ils intègrent les groupes armés.
 - Promouvoir la réconciliation des centrafricains et la reconstruction de leur pays en formant ces jeunes pour qu’ils deviennent des agents de paix.
 - Favoriser l’accès des enfants de la rue, à une infrastructure sportive et un encadrement adapté pour l’insertion sociale, vers un avenir autonome et professionnel.
 - Créer des activités génératrices de revenus assurant la pérennité du projet.

Du 5 mars 2014 au 5 mars 2015 les 40 jeunes ont été accueillis et pris en charge par les partenaires locaux qui gèrent les opérations TREMPLIN URGENT sur le site, du mardi au dimanche (6 jours sur 7) de 11h à 17h. Les enfants dorment chez eux et suivent également le programme de SARA MBI GA ZO, ONG centrafricaine partenaire de LINDEBOTEKO qui accompagne près de 8000 enfants de la rue à l’insertion familiale et sociale. Les petits soins médicaux sont donnés aux jeunes. Ces derniers ont été nourris et vêtis. Les éducateurs de LINDEBOTEKO, leurs donnent du repas copieux à midi, aux 40 jeunes. Parmi les 40 jeunes, 22 étaient armés. Ils ont déposé pour être pris en charge par LINDEBOTEKO, grâce à l’opération LE TREMPLIN URGENT.

En effet, même, avec les armes, ils ne sont pas sûrs d’avoir à manger, tandis qu’en suivant nos programmes, ils ont du repas. Une fois par semaine, 2 membres de LINDEBOTEKO et 2 jeunes, interviennent dans une émission radiotélévisée pour mettre en lumière les activités réalisées, dans le but de cultiver la réconciliation et la paix dans le pays. Les jeunes ont suivi des conférences sur la paix et la réconciliation, car le projet a été adapté aux situations politico-militaires qui prévalent en ce moment en Centrafrique. LINDEBOTEKO on aussi organisé des compétitions regroupant les habitants de la capitale aux jeunes encadrés pour impliquer le public à la problématique des enfants de la rue. Ces activités réalisées ont été relayées dans les médias (télévision centrafricaine, radio et dans les journaux).